comment faire un garde corps bois

La pose d’un garde-corps est une mesure de sécurité indispensable pour se protéger du vide. Pour ce faire, cette construction habille le contour d’une mezzanine, celui de la terrasse ou bien les extrémités d’un escalier ouvert. En tout cas, sa pose est obligatoire dans toutes les zones de l’habitation présentant des risques de chute. Mais il faut néanmoins savoir que poser un garde-corps ou une rambarde est une affaire de professionnel, cela ne s’improvise pas. En clair, il faut être habile et disposer des compétences nécessaires. Découvrez justement dans ce guide comment il faut procéder.

Bien choisir les essences de bois à utiliser

Pour garantir la durabilité et la solidité de la construction, la première chose à faire sera de bien sélectionner les essences de bois. Notamment si la rambarde est destinée à un usage externe. En effet, à l’extérieur, l’ouvrage va être soumis aux aléas climatiques que ce soit les rayons solaires ou les fortes intempéries. Ainsi, pour un ouvrage de qualité, préférez les bois de Classe 4 réputés pour être imputrescibles. Il peut s’agir du sapin, mélèze, pin, etc. Il y a également les bois exotiques qui résistent très facilement aux conditions climatiques. Ce qui est sûr c’est que les essences de bois pouvant être utilisés pour fabriquer un garde-corps sont nombreuses et diffèrent selon les régions. Alors, sachez faire le bon choix et si possible, demandez l’avis d’un professionnel. Par ailleurs, tâchez de prêter aussi une attention spéciale à la finition. Pour une longévité optimale, l’application d’une couche de peinture ou une lasure de la structure en bois s’impose.

Ce qu’il faut savoir avant de poser un garde-corps en bois

La mise en place d’un garde-corps ne laisse aucune place au doute et à l’improvisation. Pour cause, il se doit avant tout d’être ultra sécuritaire pour écarter tous risques de chute. Ainsi, il est indispensable de prendre toutes les précautions qui s’imposeront. D’abord, il y a différentes normes de sécurité à respecter. La première concerne l’écart entre les lattes qui ne doit pas dépasser les 126 centimètres. Puis, il y a l’emplacement de la main courante qui doit être à au minimum 1 mètre du sol surtout si la hauteur de chute excède les 1 mètre. Et sur le plan administratif, il va falloir déposer une déclaration des travaux auprès de la mairie. Pour finir, le garde-corps doit faire preuve d’une grande résistance pour permettre à ses usagers de s’y appuyer par exemple pour monter et descendre des escaliers.

Procédez au montage du garde-corps

Après avoir trouvé tous les matériels nécessaires à la réalisation, vous pouvez désormais passer aux travaux proprement dits. Pour commencer, assemblez tous les barreaux latéraux et fixez les lisses. Et pour des raisons esthétiques, n’hésitez pas à poncer et à lisser la structure. Installez ensuite l’ensemble de ces barreaux contre les poteaux et vissez solidement avec des équerres métalliques. Et n’oubliez pas d’insérer et d’enfoncer les vis de fixation. Ça y est, la pose est finie. Vous pouvez désormais profiter de votre tout nouveau garde-corps.